Economie-emploi

Sophia : Mobilegov change de gouvernance

L'organisation de la gouvernance d'entreprise se fera autour d'un nouveau conseil d'administration, tandis que le directeur général François-Pierre Lepage a été nommé Pdg en remplacement du fondateur Michel Frenkiel. La nouvelle équipe met l'accent à fond sur la commercialisation.

Un changement d'organisation majeur adopté début septembre pour la start-up Mobilegov à Sophia : l'organisation de la gouvernance d’entreprise se fera autour d'un nouveau conseil d’administration, tandis que François-Pierre Le Page, directeur général, a été nommé Pdg. Il remplace ainsi le fondateur, Michel Frenkiel, qui souhaitait prendre sa retraite et avait présenté sa démission.

 

Le conseil d'administration se compose désormais de la société SENNAC SRL représentée par François Turcat, de Jean-Claude Robert et de François-Pierre Le Page. Créée en 2004 sur le créneau de la sécurité informatique, Mobilegov explique ce changement par le fait qu'après l’ère de la Recherche et du Développement puis de la mise au point des produits, la société était entrée dans une étape de commercialisation. Une stratégie a été lancée sur le marché de l’Internet (entreprises et sites web) avec une offre produit à destination des entreprises et une offre Internet à destination des éditeurs de sites web et du grand public (incluant la vente de logiciels en ligne).

 

François-Pierre Lepage, avec le concours de Jean-Claude Robert, avait conçu et mis en application un plan de restructuration de la société en janvier 2010 destiné à donner à l'entreprise les moyens nécessaires à ce développement commercial. Expert et auditeur pour la Commission Européenne, François-Pierre Le Page a par ailleurs été nommé au mois de juillet Conseiller du Commerce Extérieur de la France par décret du Premier Ministre.

 

Pour la partie opérationnelle, un Comité de Pilotage constitué de François-Pierre Le Page, Mauro Israel, Olivier Locufier et Philippe Mazurier, a été mis en place. Michel Frenkiel, est-il précisé, continuera cependant à soutenir Mobilegov dans divers domaines et notamment en matière de montage et de coordination de projets collaboratifs de R&D en vue de la recherche de financements et de partenariats industriels (projets ANR, Eurostars, européens…).

 

Le business model, quant à lui, reste inchangé par rapport à ce qui a été décidé en début d'année. Il se divise en trois volets :

  1. Offre entreprises : vente de licence par utilisateur et contrat de maintenance et support.
  2. Offre Internet : une rémunération à la publicité sur les portails web d’une part et vente de licence par utilisateur sur les sites par abonnement d’autre part (pay per view, pay per use, jeux vidéo, presse en ligne, etc.).
  3. Vente de logiciels sur Internet : elle se fera à partir d’une boutique en ligne qui ouvrira dans les prochains jours avec pour mission de faire pénétrer sur le marché la marque "ADN du Numérique®" en France comme à l’International (The Digital DNA Technology®).

Retour