Logement, Vivre ensemble

Dépendance : "Les Jardins d'Anaïs" ou l'expression de la solidarité

Etablissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD), "Les Jardins d'Anaïs", à Valbonne, ouvriront au 3ème trimestre 2011. Fruit d'un partenariat public/privé, cet établissement de 92 lits dont 14 pour des personnes atteintes d'Alzheimer, étofferont l'offre proposée aux personnes âgées sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis

Lors du lancement de la construction de l'EHPAD. Parmi les personnalités sur la photo, au centre Jean Leonetti, président de la CASA, à gauche Marc Daunis, sénateur maire de Valbonne et juste derrière eux, Frédéric Marion, président d'ETXE.

C’est au troisième trimestre 2011 que la résidence "Les Jardins d’Anaïs", établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD), ouvrira ses portes aux premiers pensionnaires, chemin de la Verrière, à Valbonne. Après un peu plus de deux ans de travaux, 92 lits, dont 14 destinés aux personnes frappées de la maladie d’Alzheimer, viendront ainsi étoffer l’offre proposée aux personnes âgées sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis.

La CASA s’est engagée à hauteur d’un million d’euros dans ce projet qui est le fruit d’un partenariat public / privé pour mener à terme des opérations d’intérêt général, ainsi que l’a souligné, lors d’une visite de chantier, le président d’ETXE Promotion, Frédéric Marion. Pour le Président Jean Leonetti, les solidarités, envers les jeunes et les personnes âgées, constituent l’une des priorités de la CASA, avec le développement économique. Puis le député-maire d’Antibes-Juan-les-Pins s’est attardé sur le côté exemplaire de cette réalisation solidaire, départementale et environnementale.

Le président de la CASA a également insisté sur le fait que l’expression des solidarités n’était pas concentrée sur un secteur. "Nous avons opté pour un maillage du territoire" a souligné Jean Leonetti, rappelant les projets sur Antibes et Biot.

La solidarité intergénérationnelle et la beauté du site furent également évoquées par le vice-président de la CASA et maire de Valbonne, le sénateur Marc Daunis, qui conclut : "Je souhaite que les gens soient toujours, ici, heureux de partager cet écrin de verdure et le désir de vivre." Il est vrai que dans un cadre champêtre, le chantier en cours laisse augurer d’un ensemble de qualité pour le confort des résidents, construit de surcroît avec le souci de s’intégrer au site - les terrasses seront en partie végétalisées - et de contribuer aux économies d’énergies puisque, par exemple, des capteurs solaires permettront de subvenir aux deux tiers des besoins en eau chaude de l’établissement.

test

Lors du lancement de l'EHPAD, en juin.

Retour