Réaménagement urbain du quartier de Pré-du-Lac

Par délibération en date du 22 mai 2013, la commune de Châteauneuf a sollicité la définition de l’intérêt communautaire sur le secteur de Pré-du-Lac afin que soit conduite une réflexion d’aménagement en vue de sa restructuration et de son développement.

La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis a déclaré l’espace à enjeux « Châteauneuf – Pré-du-Lac » d’intérêt communautaire le 24 juin 2013. La démarche s’appuie sur :

-          Le SCOT de la SCOT qui a inscrit un enjeu de développement de type « fonction centrale » autour de Pré-du-Lac et du secteur d’activités des Mousquettes

-          Le PLU de la commune approuvé le 28 septembre 2011 et qui confirme dans son PADD que le secteur de Pré-du-Lac est « un carrefour de la Ville-Pays et également un espace central de développement où les activités peuvent se diversifier et l’offre de commerces et services de proximité se développer ». Un périmètre de mise à l’étude, au titre de l’article L.123-2a du Code de l’Urbanisme, y a été instauré.

-          Des études préalables et de faisabilité déjà menées sur certains fonciers qui confirment le potentiel de restructuration et de développement du secteur

-          Une étude d’opportunité et de faisabilité technique d’un parking au Nord de la Place des Pins pour pallier aux problématiques de stationnement dans le secteur

Les objectifs poursuivis dans le cadre de celle nouvelle opération d’intérêt communautaire viseraient notamment à :

-          La structuration de la fonction centrale du Pré-du-Lac, notamment par l’aménagement d’une centralité identitaire, support d’un espace public majeur

-          L’organisation et le développement de l’offre sur les différentes fonctions urbaines (habitat, activités économiques, équipements publics…)

-          L’optimisation des espaces de stationnement, des différents usages du site et le développement de l’accessibilité par les modes doux

-          Le respect d’une bonne intégration paysagère des programmes et de la qualité environnementale et notamment énergétique, des constructions et des espaces publics

Cette démarche donne également lieu, conformément à l’article L.300-2 du Code de l’Urbanisme à l’ouverture d’une concertation publique avec la population.

Une première réunion publique a notamment eu lieu le 26 juin 2013 en Mairie.

Téléchargez la délibération

Téléchargez la présentation diffusée en réunion publique le 26 juin 2013