Aménagement du secteur Gare – Pétroliers à Antibes

Par délibération en date du 11 juillet 2014, la commune d’Antibes a sollicité la définition de l’intérêt communautaire sur le secteur « Gare – Pétroliers » afin que soit conduite une réflexion urbaine globale.

La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis a déclaré l’espace à enjeux « Gare - Pétroliers » à Antibes d’intérêt communautaire le 13 octobre 2014.

Le site stratégique « Gare – Pétroliers » est situé en entrée de ville dans les espaces proches du rivage, au pied du site remarquable du Fort Carré et aux abords du Port Vauban et de la vieille ville. S’intégrant dans un ensemble paysager de grande valeur, il jouit d’une situation privilégiée au regard des équipements notamment de la gare SNCF et du pôle d’échanges d’Antibes récemment livré. Il se situe à la confluence de routes   départementales et des voies ferrées qui constituent une véritable césure entre deux parties distinctes: la partie à l’Ouest de la voie pouvant être qualifiée de friche industrielle et de l’autre côté la partie constituée par le quartier du Val Claret. La majorité du foncier repose sur des propriétés foncières de RFF/SNCF, de la commune d’Antibes ou de l’Etablissement Public Foncier.

La démarche s’appuie sur :

-          Le SCOT de la CASA qui a inscrit un enjeu de développement dans les espaces proches du rivage ayant une capacité d’accueillir une partie des besoins actuels et futurs de l’agglomération en matière d’habitat, d’équipements, d’activités, de services et de commerces.

-          Le projet de révision PLU de la commune qui doit notamment permettre de faire évoluer le document et notamment les règles d’aménagement de certains secteurs stratégiques de la commune, dont celui des Pétroliers, actuellement concerné par une servitude d’attente de projet au titre de l’article L.123-2a du Code de l’Urbanisme

-          La réflexion « Atelier Littoral » menée par le Ministère de l’Ecologie en 2010 et dont l’objectif était de réaliser une étude prospective d’aménagement sur ce site.

Situé dans un secteur autant stratégique que remarquable, ce site constitue donc une réelle opportunité de développement/renouvellement urbain qui devra remplir cinq grands objectifs :

-          Structurer un véritable quartier nouveau qui établisse une transition entre le site et sa périphérie et qui soit porteur d’image et de qualité urbaine ;

-          Assurer une cohérence entre le site littoral et son urbanisation prévue (terrains des « Pétroliers ») et l’aménagement du site du « Val Claret » ;

-          Valoriser l’entrée de ville et la façade portuaire ;

-          Proposer une diversité et une mixité en cohérence avec les besoins de l’agglomération et de la commune (activités économiques, nautisme, hôtellerie, services, logements…) ;

-          Mettre en œuvre un quartier respectant les dispositions règlementaires en matière d’environnement, d’énergie et de développement durable et de patrimoine

 

Cette démarche donne également lieu, conformément à l’article L.103-2 du Code de l’Urbanisme à l’ouverture d’une concertation publique avec la population.

Téléchargez la délibération du Conseil Municipal d’Antibes

Téléchargez la délibération de la CASA

Téléchargez la délibération de la CASA précisant les modalités de concertation et instaurant un sursis à statuer sur le secteur d’études